François Damilano

Nationalité Française
57 ans
Guide de haute montagne, François Damilano partage sa passion de l’altitude avec ses clients sur les sommets des Alpes et de l’Himalaya. Auteur de nombreuses premières (Alpes, Kenya, Canada, Népal), il est l’un des grands spécialistes des escalades glaciaires. Passionné d’écriture et d’image, il est l’auteur de nombreux livres et topoguides (Chemins de gel ; Neige, glace et mixte…) et de films sur la haute altitude (La stratégie de l'escargot, Parenthèse à 8000, Go West, On va marcher sur l'Everest).
«  Chaque nouvelle génération a su se réapproprier les terrains de jeux pour surprendre les aînés ! »
CV SPORTIF
Cascades de glace, alpinisme, expéditions : nombreuses premières avec de nombreux compagnons.
Everest par l'arête nord le 25 mai 2014.
 
INTERVIEW
 
+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en montagne ?
En cascade, « Visa pour l’Amérique »
En montagne, la « Grande Traversée des Cimes » : la traversée intégrale du massif du Mont-Blanc par les sommets en solitaire et en autonomie.
En expé, la première ascension solitaire de l’emblématique face sud-ouest de l’Ama Dablam réalisée en une journée.
 
+ Avec qui préfères-tu pratiquer l’alpinisme ? : 
Les enthousiates.
 
+ Ton plus beau moment là-haut ? :
Je ne suis pas capable d’isoler un moment. Les beaux moments son nombreux et fugaces et ils se sédimentent étrangement dans la mémoire. En tant que guide, je me souviens d’un moment d’une grande plénitude avec deux clients au sommet de l’Eiger en sortant de la face nord. En tant que cinéaste, filmer le lever de soleil depuis le sommet de l'Everest reste une grande émotion.
 
+ Et le pire...? : 
Sous une avalanche au Dhaulagiri.
 
+ Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu n’es pas en montagne ?
Lire et écrire. Le reste vous regarde-t-il vraiment ?
 
+ Quelle est ton implication avec le bureau d’études Millet et dans le développement produit en général ?
Millet est un partenaire fidèle et de longue date… Mon implication est continue et se focalise sur des questions qui nécessitent de nombreux tests terrain et sur le retour expérience en expéditions.
 
+ Comment vois-tu l’évolution de la pratique dans les prochaines années ? : 
Ouverte, tonique et débridée… Chaque nouvelle génération a su se réapproprier les terrains de jeux pour surprendre les aînés !