Inka Bellés

Nationalité espagnole
23 ans
Enthusiaste et persuasive , Inka est la plus jeune de l'équipe espagnole de ski-alpinisme Millet. Elle est très compétitive et possède un gros potentiel.
« Je grimpe car j'aime la beauté des mouvements et surtout les sensations d'adhérence que cela procure. »
 
CV SPORTIF
 
Inka a commencé le ski de montagne à l’âge de 8 ans grâce aux encouragements de ses parents qui étaient de grands amateurs de ce sport. Elle a commencé la compétition en 2010 lorsqu'elle est entré dans l’équipe nationale d'Espagne et depuis elle n'a plus arrêté de pratiquer, de profiter de la montagne et d’enchainer les compétitions internationales et de renom comme la Pierra Menta dans la catégorie junior. Cette année elle rentre dans la catégorie moins de 23 ans ce qui implique un grand changement pour elle tant dans le profil des courses auxquelles elle participera que dans le profil de ses nouvelles rivales.
 
INTERVIEW
+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en ski  ?

Championne du monde Junior Sprint 2013

2nde lors du circuit Monde de la coupe du monde Junior 2013

1ere place lors de la Pierra Menta Junior 2013

+ Avec qui préfères-tu skier ?
Dans le monde du ski il existe une très bonne ambiance entre tous les coureurs. J’aime pratiquer avec mes amis et ma famille qui sont avec moi aussi bien quand je suis en Andorre que quand je suis a Font Romeu ou je vis durant une grande partie de l’hiver. Une de mes compagnies favorite sont bien sur les membres de l’équipe Millet Team Espagne avec qui nous avons effectué des sorties mémorables à la fin de la saison.
+ Ton plus beau moment en ski ?
Ma meilleure expérience fut celle de la Pierra Menta, cette année, quand j’ai fait équipe avec Alba de Silvestro. J’ai adoré parcourir les montagnes du Beaufortain et ces paysages magnifiques avec cette ambiance exceptionnelle caractéristique de cette course mythique! Traverser l’antecime du Grand Mont au milieu des acclamations d’une centaine de personnes n’a pas de prix et cet instant restera gravé dans mon esprit pour toujours.
+ Et les pires ?
Je n’ai jamais eu de mauvaise expérience en particulier, je pense qu’on peut toujours trouver un aspect positif à chaque expérience, même les négatives. Notre sport se pratique dans un environnement qui peut sans cesse changer et surprendre et lutter contre le froid, le mauvais temps et l’adversité n’est pas toujours facile.
+ Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu n’es pas en train de skier ?
Pendant la saison, entre les entrainements et mes cours à l’université,  il ne me reste que peu de temps libre. Mais le peu de temps qu’il me reste je le passe avec ma famille et mes amis, à lire, cuisiner et beaucoup d’autres choses. L' été j'en profite pour voyager et pratiquer des sports que je ne pratique pas en hiver comme le vélo et la course en montagne; sports que j’aime beaucoup et qui sont très complémentaires du ski.
+ Quelle est ton implication avec le bureau d’études Millet et dans le développement produit en général  ?
Tester le matériel de la marque et donner mon opinion sur les produits puisque je les utilise chaque jours. Je peux voir comment ils réagissent contre l’humidité, la neige, le froid et leur résistance dans le temps. En tant qu’athlètes de la marque nous essayons aussi des prototypes et donnons des conseils pour adapter aux mieux le matériel à nos besoins.
+ Comment vois-tu l’évolution de la pratique dans les prochaines années ?

Le ski de montagne évolue très rapidement. Il compte de plus en plus de participants alors qu’ils y a quelques années il était très peu connu.

Pour ce qui concerne l‘évolution du matériel je pense qu’elle suivra l’évolution de ces dernières années avec la conception de produits toujours plus légers et résistants.

Au niveau de la compétition, cela fait de nombreuses années que nous rêvons de voir entrer notre discipline aux jeux olympiques et nous espérons que ce rêve se réalisera un jour. Pour le moment la discipline est de plus en plus connue et médiatisée.