Michel Piola

Nationalité suisse
58 ans
« Les meilleurs alpinistes vont sont de plus en plus forts et rapides. »
 
CV SPORTIF
Grimpeur-alpiniste passionné par la nouveauté, j’ai été gâté par mon époque laissant une large part à l’exploration sous toutes ses formes:
  • Plus de 1500 voies ouvertes (environ 6000 longueurs)
  • Des ascensions hivernales engagées
  • Des big walls en ouverture sur les parois mythiques des Alpes
  • Des expéditions de rêve (Tours de Trango, Groenland, Patagonie, etc…)
  • Un niveau 8a+ en falaise
 
INTERVIEW
+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en montagne ?
  1. le triptyque d’ouverture « big wall » Eiger-Cervin-Pilier Central du Frêney
  2. la 1ère hivernale en technique alpine de la face N du Badile
  3. le pilier W à la Nameless Tower des tours de Trango
+ Avec qui préfères-tu pratiquer l’alpinisme ?
Un compagnon enthousiaste et mentalement solide : j’ai eu la chance de faire cordée avec bon nombre de ces perles rares…
+ Ton plus beau moment là-haut ?
Le bivouac en paroi, et tout particulièrement cet instant voluptueux où l’effort se termine vraiment lorsque l’on tire la collerette du duvet, les yeux seuls sortant de ce cocon douillet…
+ Et le pire... ?
40 mètres de chute sur rupture de corde fixe à la face N de l’Eiger, en hiver.
+ Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu n’es pas en montagne ?
Dessiner des topos et publier des livres. Grimper avec ma fille.
Quelle est ton implication avec le bureau d’études Millet et dans le développement produit en général ?
Je fais totale confiance au savoir faire des professionnels de la marque et donne des avis plutôt sur l’usure des produits en conditions d’utilisation extrêmes.
Comment vois-tu l’évolution de la pratique dans les prochaines années ?

Des top alpinistes toujours plus forts et rapides, capables de reproduire en grandes voies leur très haut niveau en falaise.

Une pratique encore plus développée de « l’escalade plaisir ».

Et… un grand vide entre ces deux pratiques, à savoir la désaffection grandissante des grimpeurs purs pour ce monde mal connu, peu mis en avant dans les médias, réputé dangereux.