Sébastien Ratel

Nationalité Française
31 ans
Originaire de Maurienne en Savoie, Sébastien a commencé l'escalade à l'âge de 5 ans.Il a pratiqué ce sport, cette passion au collège et au Lycée en section escalade/étude. En fac de sport, l'envie de découvrir de nouveaux horizons le pousse vers l'alpinisme. A 20 ans, il intègre l'équipe nationale des jeune alpiniste du CAF. Il y apprend le "Grand Alpinisme". Un an plus tard, il rentre au GMHM. Très vite les Alpes deviennent trop petites et il se tourne alors vers les massifs lointains.Il a réalisé, à ce jour, une dizaine d'expéditions aux quatre coins du monde et plusieurs premières dans les Alpes.
« Je suis très exigeant sur le matériel lors de mes réalisations »
 
interview
+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en montagne?

- Ouverture de Spicy game au Kamet (7756m), ED-,  2000m, Inde

- Ouverture du Théorème de la peine au Latok 2 (7120m), ED-, 2000m, Pakistan

- Ouverture de Close the door au Lunag 2 (6810m), TD+, 1200m, Népal

+ Avec qui préfères-tu pratiquer l’alpinisme ?
Avec plusieurs copains avant tout !
+ Ton plus beau moment là-haut ?

Mon premier Mont Blanc, par le pilier du Freney...

A minuit sous un ciel étoilé après une dure journée dans le mauvais !

 

+ Et le pire…?  

Le reveil au 5ème bivouac sur le Kamet à 7500m.

+ Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu n’es pas en montagne ? 
Mangez, faire la fête, voir les copains, tous ce que l'on ne peut pas faire là haut !
+ Quelle est ton implication avec le bureau d’études Millet et dans le développement produit en général  ?

Je suis très exigeant sur le matériel lors de mes réalisations, donc j'aime développer de nouveaux produits toujours plus performants.

 

+ Comment vois-tu l’évolution de la pratique dans les prochaines années  ?
En mixte, le Dry tooling a repoussé les limites ces dernières années. En expédition il permet d'ouvrir en style alpin des voies toujours plus techniques.