Millet Expedition Project
02.03.2017

Fly the Ring of Fire

Plus qu'une expédition dans l'inconnu, c'était le défi de combiner la découverte, un phénomène extraordinaire dans la nature et l'échange avec les locaux.
«le point culminant c'était l'éclipse solaire»
 

 

 
Mais avant tout ça, il a fallu visiter l'île, faire du « hike&fly » pour trouver les meilleurs endroits de la côte aux sommets.
 

Il fallait aussi estimer le changement de temps, le vent, les nuages. L’idée était de voler le plus possible pendant l'éclipse et prendre des photos au meilleur moment et endroit possible. Mais la nature n'a pas toujours été au rendez-vous. Le relief de l'île était bien raide. Des parois et falaises énormes où il était difficile de trouver des chemins. Avec des décollages et des atterrissages très techniques. En plus, il y avait des vents forts et un surdéveloppement des nuages qui les a empêchés de voler à plusieurs reprises.

 

Entre temps, elles offraient des mini-ateliers avec leur télescope aux gens qu’elles rencontraient sur le chemin. Un des points forts de cette expédition était l’implication sociale. Il ne s’agit pas uniquement d’une expédition individuelle mais bien de faire partager ces observations du soleil avec le public.

 

 

 

 

Et enfin, le grand jour est arrivé ! Le matin, elles ont passé du temps dans une école locale avec les enfants pour expliquer l’éclipse, et après, il a fallu partir pour essayer de voler pendant l'éclipse.
 

 

 

 

Le vent était très fort partout ou presque. Elles ont finis par retourner à un site qu’elles avaient repéré le premier jour, puis on attendu le bon moment. Enfin c’est le décollage, malgré les nuages, mais c'était le seul endroit où le vol était possible. Dans de telles conditions, le travail du photographe local a été incroyable. Elles ont ratés le moment avec lui pendant l'éclipse total, mais il a pris des photos superbes juste avant et après le maximum de l'éclipse, dans les nuages, ce qui a produit un effet surnaturel.
 

 

 

 

La télévision réunionnaise les a mises dans leurs news du soir, pendant qu’elles se trouvaient de nouveau avec des enfants sur la plage avec leur télescope. Et avec quelques-uns, elles sont restées en contact jusqu'aujourd’hui pour les aider avec leurs études.

 

Merci à tous les partenaires du Millet Expedition Project : Julbo, Nemo, Katadyn, Trek’n’Eat et tous les autres.

 

 

 

 

 

 

Enregistrer