Alpinisme
Escalade
30.01.2017

Maurienne Ice Trip

Janvier 2017, la France subit une vague de froid qui fait le bonheur des glaciéristes du Groupe Militaire de Haute Montagne. Retour en récit et en images d’une semaine de grimpe sur les belles cascades de glace de Maurienne.
Début du trip le 16 janvier avec le Caporal Max Bonniot. Il est 10h et le thermomètre affiche -18°C à Bessans. C’est partit pour une séance en mixte au soleil afin d’éviter quelques onglées toujours désagréables. « Le Petit Château » offrira un bon entraînement pour la suite.
 

 

 

 

Le lendemain direction la gorge de glasnost
C’est incroyable tant la glace est déjà martelée par le passage d’autres grimpeurs, mais heureusement pour le groupe il n’y a qu’une seule cordée au-dessus d’eux pour la voie des Visionnaires ». La grimpe est superbe et le mixte amène aux stalactites qui finissent en glace raide. Après une première descente en rappel en guise de reconnaissance, retour à la maison, le lendemain ils vont tenter d’ouvrir.
 

 

 
 
 

 

 
Mercredi 18 janvier, au matin, il va falloir déterminer qui fera la première longueur « La nuit des longs ergo » et qui se caillera 2h30 au relais. Ce sera donc au tour de Seb Ratel ! Il libère la longueur en second pour un M7+ magnifique majoritairement en glace suspendue. Ils finissent la deuxième longueur des « Visionnaires » juste avant la nuit.
 
Le lendemain ils sont rejoints par l’Adjudant-chef Arnaud Bayol pour terminer l’ouverture. Max Bonniot enchaîne sa longueur puis au tour de Seb Ratel. Le rétablissement dans la dalle lui donne du fil à retorde. Il finit par trouver une solution au prix d’une chute de piolet. C’est ça le prix du libre ! Arnaud se lance également dans cette dernière longueur tout en glace et très raide. La grande colonne semble instable, il grimpe finalement à côté sur les éclaboussures.
 

 

ILS TERMINENT ENFIN «LA NUIT DES ERGOS» 120M, m8, wi6+

 

 

Produits associés à cet article