Guide aux mille voyages

Jean ANNEQUIN 1970 Lyon (F)

“ Passer le pas de la porte. Quitter sa famille et s’en aller découvrir les montagnes du monde. ”

Solidement bâti, visage carré et avenant, sourire plein d’appétit, Jean Annequin a une bonne tête de baroudeur. Ça tombe bien, c’en est un. De la meilleure trempe. Ardent grimpeur talentueux, il passe par l’équipe fédérale Jeunes Haut Niveau Alpinisme au début des années 90 avant de devenir guide de haute montagne dès l’âge de 25 ans.

Escalade, haute montagne, cascade de glace, ski : la polyvalence au rendez-vous lui permet de s’offrir la première ascension hivernale solitaire de l’Éperon Tournier qui tranche l’austère face nord des Droites (4 001 m, Mont-Blanc) en guise de réveillon du 31 décembre 1993.

Assoiffé d’expéditions, il enchaine déambulations et explorations dont il fait les leitmotivs de son métier. Chacune de ses ascensions est imaginée comme un voyage. Chaque voyage est vécu et partagé comme une ascension. Avec le ski de montagne comme passeport, Jean Annequin devient le chantre d’une pratique décalée des flux touristiques du sport-aventure : « Ouvrir les cartes, ouvrir les yeux et partir là où peu de gens sont allés est le fil conducteur de mes voyages ».

Jean Annequin Jean Annequin Jean Annequin
Une réalisation

1995 - l’année de son diplôme de guide, il réussit avec Pascal Chataing la première intégrale du pilier sud du braintha prakk (7 285m, Pakistan )

un livre

À ski autour du monde (avec michael zalio), éditions Guérin Paulsen, 2017.

Un film

Les neiges de svanéti. François Damilano. 2019.

Deviner une voie nouvelle, visiter le sommet voisin, imaginer une descente plus belle. C’est le goût subtilement entretenu du nouveau et du différent que le guide aime à vivre avec ses clients, ce goût qui alimente sa motivation de retourner là-haut.

De l’Iran à l’Antarctique, du Kamchamcka au Japon… Jean Annequin enchaine plus de quinze voyages par an. La rencontre des hommes des montagnes du monde et la nécessité du partage éclairent ses parcours en hautes altitudes et latitudes. Une boulimie savamment maitrisée où il guide des fjords norvégiens aux montagnes de Mongolie, des villages persans isolés par l’hiver aux traversées engagées de la Georgie du Sud…

Autant de tranches de vie qu’il couche avec enthousiasme dans de beaux livres à faire rêver. À la manière des écrivains voyageurs. Partager toujours. Comme enseignant aussi. Professeur à l’École Nationale de Ski et d’Alpinisme auprès des jeunes guides en devenir et ambassadeur des Millet Expedition Projects 2020, Jean Annequin entretient son talent de la transmission

En savoir plus sur Jean
Retour
Texte : François Damilano
Images : ©Jean Annequin