Sac m100 Sac m100

Un sac ultra léger et résistant pour parcourir la montagne à haute intensité, sous toutes ses formes.

Voir le sac

Ce sac au croisement entre les pratiques de l’alpinisme, du trail-running, du ski-alpinisme et de l’escalade combine une matière Dyneema® tissée à un empiècement en Dyneema® stretch très résistant sur l’avant, dont le haut pouvoir d’extension permet d’optimiser le remplissage du sac, tout en maintenant la charge stable.

Adapté aux parois verticales grâce à ses porte-piolets et à son porte-skis diagonal amovible, ce sac utilise un harnais de portage qui le maintien près du corps, réglable instantanément à l’aide d’un système d’ajustement rapide par câble. Sur les bretelles sont placées deux poches en mesh pour glisser des flasques de 500 ml, ainsi que deux autres poches zippées.

Sac M100 Sac M100 Sac M100 Sac M100
15L +5 litres 490g grammes Speed fit
Dyneema
Matériaux Dyneema® Cubben + Dyneema® Stretch Ripstop.
La fibre Dyneema® est 15 fois plus résistante que l’acier à poids équivalent.
Poids 450 grammes sans les accessoires amovibles.
Caractéristiques Volume extensible grâce au tissu stretch.
Réglage bretelles ultra précis grâce à la molette micrometrique.
Double porte piolet.
Cordelette amovible porte matériel latéral.
Porte skis diagonal amovible.
2 porte-flasques 500 ml et poche zippée sur les bretelles.
Compartiment poche hydration interne.
Poche intérieure zippée amovible avec attache porte-clés.
Sac M100 - Millet Sac M100 - Millet
Témoignage Sac M100 - Millet Témoignage Sac M100 - Millet Témoignage Sac M100 - Millet

« Ce sac à dos est désormais le compagnon de toutes mes ascensions rapides et légères. »

Philipp Brugger

Plus de six prototypes ont été testés sur le terrain par notre conseiller technique autrichien Philipp Brugger, afin de développer ce sac à dos Trilogy 15+ ultra innovant, destiné à optimiser la vitesse en terrain d’altitude.

À 28 ans, l’alpiniste autrichien incarne le fast&light, apportant sa fougueuse touche à une pratique de l’alpinisme médiatisée par Kilian Jornet ou Ueli Steck.
Après avoir gravi la face nord de l’Eiger en moins de 10 heures, puis une poignée d'années seulement, l'affaire est dans le sac (light évidemment) : records de vitesse d'ascension (Großglockner, Piz Bernina, Ortler, Hochferner face nord, Zwölferkogel face nord), agrémentées de vertical races et autres courses de ski-alpinisme.
Engagé mais raisonné et rationnel, Philipp est aussi persuadé que le fast&light représente le meilleur joker sécurité : « C'est pour moi l'avenir de l'alpinisme, parce que c'est la seule façon d'être hyper flexible quelle que soit la situation... Plus vous allez vite, moins vous passez de temps sur la même zone et donc plus vous limitez les risques. »
Une version de l'alpinisme qui colle aussi au personnage compétiteur et insatiable qu'il a toujours été. « J'aime courir, grimper, skier et atteindre le plus de sommets, le plus de faces possibles en une seule sortie. Me dire que je peux engloutir 5 000 m de D+ dans la journée sans problème. J'aime avancer... Pas m'asseoir. »

En savoir plus sur Philipp Retour