Chevron noir Millet

Comment choisir
un sac à dos
pour l’alpinisme ?

Guides pratiques / Comment choisir un sac à dos pour l’alpinisme ?
L’alpinisme est un sport technique qui nécessite un matériel spécifique afin de prendre un maximum de plaisir dans la pratique. Le sac à dos est indispensable pour avoir à portée de main tous les accessoires nécessaires à la pratique de l’alpinisme, sans entraver les mouvements du corps. Si choisir son sac à dos pour l’alpinisme peut se révéler compliqué, découvrez dans ce guide les quatre points les plus importants pour comprendre comment faire votre choix.
Alpinisme
Alpinisme

Quelle est la différence entre un sac de randonnée et un sac d’alpinisme ?

Un sac à dos d’alpinisme dispose d’une architecture simple et les volumes sont pensés pour que le sac soit le moins gênant possible.

La forme du sac à dos épouse parfaitement le dos, sans dépasser sur les côtés, pour permettre confort et équilibre, extrêmement important en alpinisme.

L’aération du sac à dos d’alpinisme doit être optimale. Étant très proche du corps, il doit être respirant pour éviter l’humidité de la transpiration en haute montagne qui peut nuire à une pratique confortable et agréable.

Le dos est généralement fait en nid d’abeille pour évacuer la transpiration. Les sacs à dos Millet disposent d’un dos Ariaprène. Cette matière est certifiée ultra performante et respirante. Cela permet un confort exceptionnel et une grande respirabilité dans le dos. La mousse est écologique, inodore, non-toxique, dégradable et hypo-allergénique.

Sac à dos d’alpinisme Sac à dos de randonnée
Forme Près du corps
Ne dépasse pas
Facilite les mouvements
Confortable
Volumineux en fonction de la taille
Peut dépasser sur les côtés
Pratique
Confortable
Aération Grande respirabilité
Aération optimale
Plus le sac est technique plus il est respirant
Aération optimale en fonction des modèles
Rangements Poches uniques
Rangements ou attaches pour les équipements (skis, piolets…)
Fonctionnel
Peut disposer de nombreux rangements et poches
Sac à dos Trilogy 20
Sac à dos Trilogy 20

Quel litrage choisir pour son sac d’alpinisme ?

Pour un sac à dos d’alpinisme, le litrage est extrêmement important. Le calcul du litrage désiré s’effectue en regardant la capacité de matériel que vous devez emporter avec vous. Plus la session sera longue, plus le sac doit être capable de contenir toutes vos affaires.

Pour un usage polyvalent, généralement conçu pour les sorties de deux ou trois jours, le sac à dos idéal peut aller de 35 à 40L. Avec ce type de sac, vous pouvez diversifier vos expéditions d’alpinisme et partir pour plusieurs jours sans avoir un sac trop lourd qui risquerait d’être inconfortable.

Si vous avez l’habitude de partir pour une seule journée, vous pouvez opter pour un sac à dos de 30L ou moins, plus petit que les sacs précédemment détaillés. Il est plus léger que les sacs à dos de 40L, et est donc plus confortable. Pour les sorties plus courtes, comme vous avez besoin de moins d’équipement, vous pouvez vous permettre plus de légèreté.

Dans le cas où vous choisissez un sac de plus de 40L, il faut faire attention au poids. Un sac avec une très grande capacité peut contenir beaucoup de vivres et d’affaires, mais en contrepartie, il sera plus lourd. Le poids d’un sac à dos est un élément essentiel à prendre en compte pour l’alpinisme car il peut déséquilibrer lors des ascensions techniques et rendre la pratique moins facile et confortable.

Portrait-robot du bon sac d’alpinisme

Un bon sac à dos d’alpinisme se doit d’avoir quelques qualités indispensables afin d’offrir un confort et un aspect pratique à l’alpiniste.

• Il doit être solide
• Il doit être fonctionnel
• Il doit être léger !

Ainsi, il doit être solide et robuste. Pour cela, Millet équipe ses sacs de différents tissus et matières permettant une durabilité plus longue et plus sûre :
Grâce à son tissage dense, Cordura est un renforcement textile résistant à l’usure, aux abrasions et aux coupures.
Robic Dotted Line est une matière exclusive Millet qui offre souplesse, légèreté, et résistance grâce à un tissu Honey Comb avec fil contrasté.
Dyneema est une fibre légère et résistante. Utilisée en renfort dans le tissu polyamide, elle permet une grande solidité du sac.

Le sac à dos pour l’alpinisme doit également être fonctionnel et permettre une grande polyvalence d’utilisation. Ainsi, priorisez les accessoires les plus importants pour votre pratique et choisissez un sac adapté à vos besoins.

Un des points les plus importants pour un sac à dos d’alpinisme est son poids. Un sac léger permet un gain de confort non négligeable et une plus grande liberté de mouvement. Si vous choisissez un sac lourd, prenez garde à ce qu’il soit de qualité afin qu’il épouse parfaitement votre corps et ne soit pas trop encombrant. Les sacs à dos ultra légers sont à privilégier pour une pratique idéale.

Les accessoires, ce petit plus pour bien choisir son sac à dos

Pour choisir son sac à dos d’alpinisme, certains accessoires et des technologies innovantes peuvent être un véritable avantage. Dans les sacs à dos Millet, retrouvez l’essentiel des fonctionnalités les plus importantes d’un sac à dos pour l’alpinisme :

  • Deux portes-piolets avec fourreaux de protection des lames pour les courses techniques qui nécessitent des piolets. Ayez-les à portée de main en cas de besoin.
  • Une poche intérieure avec zip, pour conserver en sécurité tous vos objets importants et fragiles.
  • Des sangles de compressions latérales qui permettent un ajustement et un confort remarquables au niveau du dos. Ces sangles répartissent le poids sur les lombaires pour éviter les maux de dos douloureux.
  • Des anneaux de sangle, pour permettre un hissage en paroi grâce à des coutures renforcées.
  • Un porte-ski à l’arrière pour un sac polyvalent en haute montagne.
  • Un large U zippé, pour accéder facilement et rapidement au contenu de votre sac.

Nos sacs à dos avec porte pioletsNos sacs à dos avec porte ski

Parmi les technologies à privilégier, celles travaillant sur la confection du dos du sac sont à regarder de près. C’est la partie du sac qui est en contact direct avec le corps. Elle doit être respirante et confortable.

La technologie Dos X-Lighter, regroupe des avantages non négligeables :

  • Dos thermoformé
  • Coussins verticaux avec canaux de ventilation
  • Structure en mousse haute densité
  • Revêtement stretch confort
  • Armature fibre de verre en X
  • Bretelles profilées Continuous Construction
  • Ceinture souple type harnais

En résumé, un bon sac à dos pour l’alpinisme doit être de qualité en termes de matériau utilisé, solide et robuste. L’important est qu’il reste léger et que la capacité soit adaptée au type de sortie d’alpinisme que vous réalisez. De nombreux accessoires pourront compléter votre sac à dos afin que votre pratique soit idéale et confortable.

Vous êtes maintenant prêt à choisir le sac à dos d’alpinisme parfait pour vous !

Test du sac Peuterey integrale 35+10

Paul Régnier de Test Matériel Outdoor, a essayé et approuvé le sac Peuterey Integrale 35+10. "Lorsque l'on part pour des courses un tant soit peu engagées, on sait que le matériel va jouer une part dans la réussite du projet. Parfois même, il va s'avérer prépondérant. Un sac à dos performant fait partie des nécessités. Adapté à beaucoup de projets et de disciplines alpines, le Millet Peuterey 35+ se positionne comme un candidat sérieux à la perfection. Voyons ce qu'il en est après 6 mois de tests".

Le Peuterey 35+ a été testé en alpinisme hivernal, en grandes voies, et en ski de rando avec bivouac. Des parois verticales, gravies en artificiel, par conditions difficiles avec beaucoup de vent, en passant par des courses longues mais plus abordables au niveau technique et au niveau climatique, ce sac à dos a été suspendu à bien des relais.
Tests de portage : en dénivelés positifs de 1400m, en aller-retour dans la journée, je l'ai testé avec une charge de 6 à 10kg. En ski de rando, avec et sans portage des skis, je suis allé jusqu'à 14kg ponctuellement.

Sac à dos - 35 litres - Mixte - Gris - PEUTEREY INTEGRALE 35+10

Litrage - volume

Le format 35+ est un litrage très polyvalent qui correspond à une grande majorité d'activités d'alpinisme. A part les raids de plusieurs jours en autonomie et les grands séjours en altitude où l'on aura besoin de plus de volume, les 35 litres du Peuterey et sa rehausse, le portant facilement à 45 litres, en font un sac à dos pour toutes les courses à la journée, et les grandes voies sur 2/3 jours. La grande poche extérieure, qui sait se faire discrète, peut se "détendre" pour apporter 10 bon litres supplémentaires avec un accès facile.
Les 35/45 litres permettent, avec un peu d'organisation, de convoyer à la fois du matériel technique (baudrier, cordes, matériel d'assurage) ; un couchage (petit duvet et un matelas à l'extérieur du sac, sur sangles de compression), en plus du nécessaire "vêtements et nourriture".
On peut aussi l'utiliser pour des aventures plus restreintes au 3/4 de sa capacité, dans des randonnées ou des escalades à la demi-journée.

Portage

Gros point fort du Peuterey 35+, le confort et la capacité de portage. Enfin des bretelles larges et épaisses et un enveloppement du dos, jusque sous les omoplates, qui ménagent les épaules lors des gros dénivelés. Le système de portage du Peuterey 35+ et ses différents réglages font leurs preuves en terrain difficile avec des charges conséquentes.
Le dos est bien étudié avec un canal de respiration qui joue bien son rôle d'aération.
Ma première série de test s'est effectuée sur des parcours de fort dénivelé sur des parcours de crêtes en condition hivernale, en aller et retour sur la journée, avec 8kg sur le dos pour tester l'impact du sac sur les épaules et les lombaires. Résultat très satisfaisant. La largeur des bretelles ne me laisse qu'un vague impact sur le haut des épaules après 4h de montée et 3h de descente scabreuse où le sac reste bien équilibré et suit les mouvements du dos.
La suite a confirmé cet excellent portage (limité au litrage 35/45) en paroi lors d'ascensions avec une charge moyenne 6/8kg et des longs cheminements en alpinisme de printemps dans les Alpes de Haute Provence avec des charges dépassant les 10kg.
Le Peuterey 35+, par son système de portage est un sac à dos très stable et qui suit bien les mouvements du corps. Cette stabilité en fait une caractéristique intéressante pour toutes les activités de pentes raides, que ce soit en neige/glace ou rocher : le sac se fait "oublier" pendant l'ascension.
Lors de traversées d'arêtes avec un vent latéral très fort, cette stabilité s'est également fait apprécier.
La sangle ventrale est au rendez-vous de la qualité générale avec un verrouillage confortable sur les hanches et un espace réduit à une sangle sur l'abdomen, pour ne pas entraver le port d'un baudrier et les mouvements d'escalade. Son réglage est impeccable.
Compte tenu de l'assiette des bretelles, les rappels de charge devront être réglés assez serrés, surtout lors du portage des skis.
La rigidité du sac est suffisante pour porter plus de 10kg, J'ai porté au maximum 12 à 14kg c'est à mon avis le max pour ce genre de litrage. Un poids que l'on atteint assez facilement avec des skis de rando et le barda pour une course sur deux jours avec bivouac.

Sac à dos - 35 litres - Mixte - Gris - PEUTEREY INTEGRALE 35+10

Confort d'utilisation & accessoires

Question accessoires, rien ne manque. Ce qui me paraît le plus important est réussi sur ce sac :
- des sangles de compression très efficaces et l'ajout d'un passant solide pour les skis,
- sur la ceinture, un porte-matériel à gauche, et une petite poche à droite, idéalement placée et juste assez grande pour un APN. Pour moi, c'est très appréciable: je sais que mon appareil photo est toujours là, et que je n'ai pas à le chercher dans la veste ou la doudoune,
- une grande ouverture par zip vertical,
- une sangle de maintien, en haut du sac, pour une corde ou des crampons,
- deux poches zippées sur le rabat avec une attache clefs dans la poche intérieure,
- nécessaire pour gourde souple,
- rehausse de la poche de rabat pour gagner en capacité,
- deux portes piolets très fonctionnels et polyvalents (bâtons),
- et cette poche extérieure, à priori étudiée pour le port des crampons mais qui peut aussi s'utiliser pour un vêtement, de la nourriture, un thermos, une pelle... Elle permet un accès sans quitter le sac (par votre compagne ou compagnon de cordée) d'où sa fonctionnalité très intéressante.


Bref, entre son litrage polyvalent, sa rigidité suffisante, et la qualité de ses accessoires, c'est un produit fini et abouti. En passant de la sangle ventrale, à la thoracique, aux différents réglages de fermeture du sac, tous les verrouillages de sangles sont assez souples pour ne pas avoir à s'exciter dessus avec des moufles dans le blizzard. Les clips sont eux assez durs, mais costauds.

J'ai juste deux réflexions sur lesquelles je n'arrive pas à trancher :
- J'aime bien la précision et la rigidité donnée par deux sangles de rabat. Mais une seule sangle est plus facile à défaire en paroi. Ici avec deux sangles, on joue la stabilité et le maintien.
- Je ne suis pas très habitué au zip circulaire de la poche de rabat, qui ouvre en très grand, ce qui est un plus. Mais j'ai parfois peur que cette ouverture favorise la perte de matériel, surtout en paroi. De plus le zip "accroche" un tout petit peu par moments lors de son parcours demi-circulaire.

Solidité des tissus et des accessoires

Aucun signe d'affaiblissement constaté pour le moment. Cette rubrique fera l'objet de mises à jour au fil des utilisations de ce sac. Pour le moment les zips fonctionnent très bien et les tissus ne peluchent même pas. La qualité des tissus et leur solidité ne fait aucun doute au toucher.

Bilan : un sac à dos à coupe assez étroite, technique, étudié pour les activités alpines engagées mais qui sera également polyvalent pour toutes les activités de montagne que ce soit la rando en gagée, le ski de rando...
Un très bon sac à dos auquel je ne vois aucun défaut. Tout est à sa place, et surtout, le confort des bretelles en fait un sac qui ne fait pas souffrir les épaules.

Retrouvez l'intégralité du test sur le site test-materiel-outdoor.fr

En lire plus