Chevron noir Millet

Comment s’habiller
pour faire du ski alpin ?

Guides pratiques / Comment s’habiller pour faire du ski alpin ?
Pour bien commencer la saison, revoyons ensemble votre tenue de ski alpin avant de dévaler les pistes enneigées, de faire votre trace dans la poudreuse et de vous prélasser en terrasse au soleil. Du bonnet de ski au pantalon de ski, découvrez la tenue idéale pour profiter pleinement de tous les plaisirs du ski alpin et de la montagne en hiver.

Les 3 couches : la règle d’or
pour la tenue de ski alpin

Contrairement aux idées reçues une veste épaisse ne veut pas dire veste chaude. Pour les sports en pleine nature comme le ski alpin, vous devez vous habiller en respectant le principe des 3 couches.

La première couche :
des sous-vêtements techniques
pour évacuer la transpiration

En contact direct avec la peau, la première couche est aussi appelée « seconde peau ». Quand l’intensité de l’effort est élevée, votre corps se rafraichit en transpirant : cette vapeur d’eau au contact de l’air se transforme en eau. Quoi de plus désagréable donc qu’un t-shirt mouillé, en particulier en hiver : c’est la sensation de froid assurée. Les sous-vêtements techniques évacuent vers l’extérieur la transpiration tout en restant secs. Véritables premières barrières contre le froid, ce sont des sous-vêtements respirants. En laine Mérinos ou en matières synthétiques, les sous-vêtements allient régulation thermique et confort durant l’effort. En revanche, évitez le coton : une fois humide, il ne sèche pas et transmet le froid.

Si le t-shirt technique est indispensable pour une sortie en ski alpin, le port du legging dépend de votre sensibilité au froid et des conditions climatiques. Souvent les pantalons de ski comportent une couche d’isolant, comme ceux de notre gamme Atna Peak Pant.

Voir nos sous-vêtements techniques

La deuxième couche :
une doudoune ou une polaire
pour conserver la chaleur

Pour vous protéger du froid, la deuxième couche, ou couche intermédiaire, a un fort pouvoir isolant et conserve la chaleur corporelle de votre corps dans vos vêtements. Une bonne deuxième couche s’adapte à vos besoins :

  • Pour les températures extérieures clémentes ou la pratique intensive du ski alpin : glissez votre deuxième couche dans votre sac à dos de ski alpin pour l’enfiler après l’effort ou en cas de changement de temps ;
  • Pour les températures extérieures fraiches : optez pour une veste polaire avec une coupe stretch ajustée ou une doudoune fine à fort pouvoir gonflant pour une aisance maximale dans les mouvements ;
  • Pour les températures extérieures les plus froides : choisissez une doudoune 100 % duvet naturel. Les doudounes K-DOWN de Millet bénéficient d’un traitement exclusif assurant des propriétés déperlantes au duvet pour évacuer l’humidité. Ainsi peu importe le temps, ces doudounes de ski procurent un maximum de chaleur.
Voir nos doudounes Voir nos polaires

La troisième couche :
une veste de ski imperméable

Dotés d’une membrane imperméable type Gore-Tex, les vêtements de ski coupe-vent, veste et pantalon, permettent de skier par tout temps et de braver les éléments extérieurs.

Adaptée à votre pratique sportive et à votre sensibilité au froid, la veste de ski alpin doit, pour un confort maximal et une protection optimale, comprendre :

  • Des ventilations zippées sous les bras pour évacuer l’humidité :
  • Des coutures thermosoudées pour éviter les infiltrations à l’intérieur de la veste de ski ;
  • Des serrages en bas des vêtements, des poignets ajustables, des manchons stretch, une jupe pare-neige pour empêcher la neige de rentrer sous le blouson de ski.

Comme la partie basse du corps transpire moins, la règle des 3 couches est simplifiée : l’apport de chaleur est intégré dans le pantalon de ski. Toutefois, choisissez un pantalon de ski adapté à votre discipline :

  • Snowboard : pantalon de ski large avec un rembourrage important pour amortir les chutes ;
  • Freeride : pantalon de ski homme ou femme bien imperméable doté de bretelles pour empêcher la neige de rentrer à l’intérieur.

Sauf si vous êtes frileux ou que les températures sont extrêmement froides, vous pouvez vous passer du collant ou du legging de ski.

Parce que les femmes sont souvent plus sensibles au froid, Millet a conçu une gamme adaptée à leurs besoins et à leur morphologie afin de leur offrir des vêtements confortables et performants pour le ski alpin.

Vestes imperméables de skiPantalons imperméables de ski

Ski alpin :
comment protéger les extrémités ?

S’habiller pour faire du ski alpin va au-delà de la doudoune ou du pantalon de ski : il faut aussi absolument protéger les mains et la tête, particulièrement sensibles au froid. Quand nous avons froid, notre corps concentre son énergie à maintenir à 37°C les organes vitaux, comme le cœur et le cerveau. D’où cette sensation de froid au niveau des mains, des pieds et de la tête. Ainsi, pour compléter votre tenue de ski, les gants et le bonnet de ski sont essentiels.

Comment choisir ses gants de ski ?

Indispensables à la pratique du ski, les gants assurent à la fois la protection et le confort de vos mains. Même par beau temps, une paire de gants de ski est recommandée pour avoir une bonne tenue des bâtons. Moufles ou gants ? La forme de vos gants de ski dépend de votre sensibilité au froid :

  • Moufles : réunis à l’intérieur de la moufle (à part le pouce), les doigts se tiennent bien chauds ;
  • Gants de ski : contrairement aux moufles, ils offrent une meilleure dextérité avec les mains pour fermer le casque ou manier les bâtons ;
  • Lobsters : c’est la rencontre entre les gants de ski et la moufle. Pour gagner en mobilité, le pouce et l’index sont isolés des autres doigts, comme dans les gants de ski Millet Expert 3 Fingers GTX Glove.

Les deux autres critères pour choisir des gants de ski adaptés à votre pratique et à votre sensibilité au froid sont le niveau d’imperméabilité et d’isolation.

Voir nos mouflesVoir nos gants

Comment choisir son bonnet de ski ?

Pour bien isoler votre tête du froid, vous avez plusieurs options :

  • Le bonnet de ski ;
  • La cagoule de ski pour vous protéger la tête et le visage quand les conditions sont extrêmes.

Outre ses qualités isolante et respirante, le bonnet apporte la touche finale à votre look ! Vous pouvez choisir un bonnet de ski aux couleurs sombres ou vous lâcher totalement en optant pour des couleurs fun.

Pour compléter votre tenue de ski, emportez avec vous une paire de lunettes de ski ou un masque de ski et glissez dans votre sac à dos de ski un baume à lèvres et une crème solaire haute protection.

Voir nos bonnets