Ekaitz Maiz

Nationalité espagnole
38 ans
J'ai commencé à grimper en 1992 et je ne me suis depuis plus jamais arrêté. Je grimpe en falaises, en compétition et je pratique aussi l'alpinisme. Je suis désormais motivé par la difficulté des voies alpines.
« Je résumerai ma meilleure expérience aux sensations que l'on ressent en montagne et après un effort intense. »

CV SPORTIF
+ 2013
-9ème au championnat du monde d’alpinisme à Crimea (Ukraine)
-Champion de la ligue des rallys FEDME
-Champion du Rally de 12 heures d’Escalade Techrock.
-Champion du Rally de 12 heures d’Escalade Arcteryx à Terradets, ascension de 7 voies (1705m) en 12 heures.
+ 2012
Champion du Rally de 12 heures d’Escalade Techrock, ascension de 7 voies sur la Visera (1820m) en 12 heures.
+ 2010
Norwegian Rock Master (5ème place)
+ 2009
Rock Master Dur&Go
+ 2004-2008
J’ai fait partie pendant 4 ans de la sélection basque d’escalade, plusieurs fois finalistes durant des épreuves nationales. Champion, vice-champion et finaliste des compétitions régionales de bloc
INTERVIEW
+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en montagne ?

1) Hasse Brandler sur la grande cime de Lavadero durant une tempête de neige

2) Ouverture et enchainement d'Agure Eta Chore sur la Tour du Marbore

3) Chant su Cygne sur la face Nord d'Eiger

+ Quelles sont tes 3 plus belles réalisations en escalade ?

1) Begi Puntuan 9A En Etxauri

2) Amaiur 1522 8C En Etxauri

3) Harri Gosea 9A En Etxauri

+ Avec qui préfères-tu pratiquer l’alpinisme ?
Avec une personne qui a la même motivation et partage le même objectif; et si elle est du même niveau c'est le top, c'est une valeur ajoutée à la cordée.
+ Avec qui préfères-tu pratiquer l'escalade ?
Avec des amis qui grimpent dans une ambiance détendue.
+ Ton plus beau moment en alpinsime là-haut? Et le pire... ?

- Je résumerai ma meilleure expérience aux sensations que l'on ressent en montagne et après un effort intense.

- Le voyage en Norvège de février 2014.

+ Ton plus beau moment en escalade ? Et le pire... ?

- Je résumerai ma meilleure expérience aux sensations que je ressens quand je rentre après une séance d'escalade en montagne à l'étranger près de chez moi, non seulement pour les enchainements mais pour tous les bons moments partagés avec mes amis.

- Il n'y en a pas une en particulier mais ce qui me dérange le plus sont les effets qu'a l'urbanisation sur l'escalade. Je rencontre de plus en plus de reste de feux, de la musique en pleine montagne.

 

Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu n’es pas en montagne ?
J'aime particulièrement partir faire une balade en vélo et profiter avec mes amis.
+ Quelle est ton implication avec le bureau d’études Millet et dans le développement produit en général ?
J'essaierai d'apporter mon maximum à Millet, en proposant des idées qui pourraient aider à développer les produits.
+ Comment vois-tu l’évolution de la pratique de l'escalade dans les prochaines années ?
Je pense que l'escalade devient un sport de masse et qu'il va falloir régulariser dans peu de temps, comme ça s'est déjà passé à Hueco Tanks par exemple. Heureusement, il existe toujours des lieux sauvages où l'on peut grimper.
+ Comment vois-tu l’évolution de la pratique de l'alpinisme dans les prochaines années ?
Je pense qu'il y a toujours plus de nouveaux défis qui apparaissent chaque jours et que cela va continuer. Je crois aussi que le style compte de plus en plus et que les grimpeurs vont adopter un style toujours plus "lisse".
LIENS