Alpinisme
Expedition
14.05.2014

Le GMHM en effervescence avant l'ascension

Parti début avril, les hommes du Groupement Militaire de Haute-Montagne viennent tout juste de terminer l’acclimatation nécessaire et obligatoire avant toute ascension. Les voilà au camp de base avancé…

L'équipe au complet

La tente du soutien

A l’heure de l’acclimatation, le 29 avril dernier, le médecin de l’expédition, Benoit Ginon et le Capitaine Lionel Albrieux sont partis installer la tente du soutien, perché à 6025 mètres d’altitudes.

« Découvrir les conditions de la montagne, appréhender les températures, jauger les besoins en nourriture et en gaz. Notre contrat jusqu’ici est rempli, l’acclimatation est terminée » raconte Max Bonniot dans le carnet de bord tenu par le GMHM. Le 8 mai, le camp de base est en effervescence, il est l’heure pour toute l’expédition de se diriger vers le camp de base avancé « pour gagner en réactivité », car l’ascension approche… !  

 

Trois heures et demie de marche plus tard, le camp de base avancé est atteint, « chacun est pensif et concentré vers les jours qui s’annoncent et les décisions cruciales qu’il faudra savoir prendre » témoigne le Capitaine Lionel Albrieux.  

L’ascension approche, le Shishapangma est proche…

Au pied du Shishapangma