Ski freeride
28.04.2016

Championne du Monde, et maintenant?

Eva Walkner a marqué les esprits cette année encore, grâce à son inimitable talent de skieuse. La preuve, le trophée du Freeride Word Tour lui a été décerné pour la deuxième fois consécutive, il y a quelques semaines. Mais que se passe-t-il après une telle victoire ? C’est avec son sourire indétrônable que la Championne du Monde a répondu à nos questions.
 
INTERVIEW
+ Quels sont tes prochains objectifs après cette deuxième victoire du Freeride World Tour ?
Je voudrais avant tout avancer et terminer mon projet de film en Alaska. L’organisation de ce projet a débuté en 2013, et nous avons dû le repousser durant deux ans. J’espère que nous allons trouver de belles montagnes et de belles lignes à descendre
+ Désires-tu rester dans la compétition ?
Je pense continuer pour une année de plus. Mais si c’est le cas, je vais essayer de me donner encore plus à fond. Je veux travailler quelques tricks et m'entrainer à sauter des falaises un peu plus hautes avant que la prochaine saison ne commence. Si je reviens, je repousserais mes limites. Si cela est concluant alors j’en serais vraiment heureuse, mais si ça ne l’est pas, ce n’est pas grave. Je n’ai rien à perdre.
Eva Walkner au Freeride World Tour
+ Comment te sens-tu quand une saison se termine ?
Quand la saison sera terminée (à la fin du mois de mai, quand je serais rentrée d’Alaska), je serais soulagée. J’ai à nouveau le titre (de championne du monde de ski freeride, ndlr). Je suis montée sur plusieurs podiums, j’ai fait de belles courses et un très beau projet de film. Je suis vraiment satisfaite de ma saison cette année. Mais après plusieurs semaines de repos et de calme, j’ai besoin de commencer ma préparation pour l’hiver prochain et de concrétiser l’organisation d’autres projets sympas que j’ai en tête.
+ Comment occupes-tu tes journées?
C’est un job à temps complet ! 5 heures d’entrainement par jour suivi de travail administratif.
+ Tu pars en Alaska dans quelques jours, peux-tu nous en dire plus sur ce projet? Comment est-il né ?
Quand j’étais blessée en 2013, j’avais tendance à m’ennuyer. Entre l'attente des opérations pour mon genou et la rééducation, j’étais un peu perdue… Je me suis donc demandée « Quel est ton plus grand rêve ? » et c’est d’aller en Alaska. Aujourd'hui j’y suis déjà allée trois fois, mais en 2013, je n’y avais jamais mis les pieds. Alors j’ai conceptualisé la chose, essayé de trouver des sponsors et une chaîne de télévision. Tout a fonctionné à merveille et avec tout cela, j’ai désormais un bon budget.
Le thème tourne autour de la randonnée, de l’aventure et de la beauté des montagnes. Ce n’est pas dans le but de se mettre en valeur, mais plutôt de faire quelque chose de vraiment authentique. Si nous pleurons, nous pleurons, si nous avons peur, nous ne le cachons pas… C’est plus un documentaire sur la randonnée et le ski sur des lignes exposées dans la Chaîne de l’Alaska. Je ne suis pas une montagnarde professionnelle, mais une skieuse. Alors la randonnée et toute sa partie technique sera quelque chose de vraiment intéressant pour moi. Nous serons dans le camp de base pendant environ deux semaines. Cela va être vraiment fun !
+ As-tu d’autres projets?
J’ai déjà quelques idées en tête, mais il est encore trop tôt pour en parler...
 Eva Walkner entourée de ses amies au FWT