Expedition
01.01.2015

Le GMHM voit du pays !

Les experts alpinistes du Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM) sont partis en Patagonie en ce début d’hiver. L’objectif est d’attaquer les deux sommets mythiques du parc national « Los Glaciares », le Cerro Torre et le Fitz Roy. Autant dire que les conditions rudes et imprévisibles que l’on connait à la Patagonie vont constituer un bon entraînement pour nos grimpeurs.

Les conditions imprévisibles (vents forts et chutes de neige) obligent nos alpinistes à prévoir leur itinéraire au dernier moment. Il s’agit donc d’un entraînement en conditions réelles pour nos valeureux alpinistes du GMHM, en voici le programme : Maîtrise des conditions climatiques extrêmes, ténacité, détermination et capacité d’adaptation. Bien entendu, le tout sera exécuté sur fond de préparation physique exigeante.

L’équipe est constituée de 5 grimpeurs : Monsieur Dimitry Munoz, Capitaine Didier Jourdain, Adjudant-chef Sébastien Bohin, Adjudant Arnaud Bayol, Chasseur Max Bonniot.

 

 

Vendredi 21 Novembre

Arrivés au village d’El Chalten, les 5 compères savent que les fenêtres météo sont rares et ils décident de commencer l’ascension de l’Aiguille Poincenot (3002 mètres) le jour même avec la voie « Willans - Cochrane » 550 m, 70°, M4, 5+. Tout se passe à merveille et un panorama à couper le souffle leur est offert. La troupe rentre à la maison après un retour pénible, fatiguée au possible entre l’effort, 30 heures de voyage et les 4 heures de décalage horaire.

 

 

Vendredi 28 Novembre

Depuis le vendredi dernier la météo fut plutôt médiocre et nos amis du GMHM sont limités aux entraînements (running, rando, escalade…), prêts à bondir sur la prochaine fenêtre météo. Un créneau tout juste suffisant se serait dégagé pour le lendemain et ils visent une voie mixte afin de profiter des récentes chutes de neige : « Vol de Nuit » ouverte en 1993 par Andy Parkin. 450m, 90° M5+ A1 sur la pointe de Mermoz (2930m). Que les dieux de la météo soient avec eux !

 

 

La marche d’approche se démarre la tête dans les nuages jusqu’au refuge. A 18h, on les informe que leur fenêtre météo tant espérée sera réduite de moitié… Mais qu’un anticyclone dégagera durablement le ciel dans 3 jours. Les gendarmes sont dans le vif du sujet, la gestion des prévisions météo… Que faire ? Ils sont partagés entre finir leur expédition au pas de course, prévoir une tentative au Cerro Torre ou Fitz Roy ensuite et risquer d’accumuler la fatigue ou rentrer se préparer pour une tentative.

Samedi 29 Novembre

0h15 : La nuit porte conseil et une stratégie mélangeant les deux options de la veille émerge. Ils n’iront pas à l’aiguille Mermoz mais à l’aiguille Guillaumet ; l’approche est plus courte et la voie choisie sera la plus facile.

4h plus tard, l’équipe atteint la rimaye et accomplit l’ascension juste à temps pour un magnifique lever de soleil. L’équipe rentre juste à temps, tempête aux fesses.

Dimanche 30 Novembre

Au réveil, le charme de la Patagonie frappe encore… L’anticyclone a disparu ! Les gendarmes commencent à se faire une raison et comprennent qu’il faut modérer ses attentes, être flexible et préparer des alternatives. Retour à l’étude de la météo.

 

 

Patience, Persévérance et Chance

Les trois ingrédients pour un séjour réussi en Patagonie. Après deux semaines sur place, la frustration s’accumule, amplifiée par les magnifiques levers et couchers de soleil car la météo ne laisse aucune fenêtre.

 

 

Persévérance car les 5 amis se jettent sur la moindre fenêtre comme des morts de faim et ils tentent la fameuse « Vol de Nuit » (90°/M8/A1) évoquée précédemment, située sur Aiguille Mermoz. La marche d’approche et longue et les conditions sont mauvaises. Une fois engagés dans la voie, ils sont surpris par un créneau météo qui se referme beaucoup plus vite que prévu. La neige arrive après 6 longueurs, puis s’intensifie jusqu’à ce que les coulées de neige bloquent toute progression. Une longue descente et un retour à la maison frigorifié et mouillé s’impose.

 

 

Chance car nos amis en ont besoin ; la vue sur le Fitz Roy et le Cerro Torre les rend fous.

Mardi 9 Décembre

C’est noël avant l’heure ; une fenêtre de 5 jours au beau fixe est annoncée et elle se vérifie de jour en jour, l’effervescence est à son comble. Cette fois-ci c’est la bonne et nos alpinistes mettent tout en œuvre pour optimiser leur sortie : Objectif le Fitz Roy avec la voie  « Tehuelche » : 1300m, 37 longueurs, 6b+/A0.

La suite au prochain épisode !

Et bien sûr, nous vous souhaitons une excellente année!