31.03.2020

La vie en bleu

A l’heure du tout numérique, le photographe Matt Georges a partagé deux journées de grimpe avec Nils Favre et Symon Welfringer afin de nous livrer son regard sur l’escalade en utilisant un ancien procédé photographique, le cyanotype.

Passionné de photographie, de graphisme, de skateboard et de snowboard, Matt Georges a fait de ses centres d’intérêt son métier : Qu’il opère comme directeur artistique ou directeur de la photographie pour des magazines, il est sans cesse en train de jongler entre séances photos, édition de livre, ou exposition. Quelle que soit la mission, ses travaux sont marqués par son style inimitable, et particulièrement son goût pour le fait main, l’esprit « DIY » (Do It Yourself).

Il suffit de se plonger dans son sac photo pour saisir que sa façon de travailler est particulière. Boitier numérique, appareil argentique, appareil télémétrique, XPan, smartphone... Il joue sans cesse avec les possibilités que lui offrent ses outils, qu’il s’agisse d’un appareil dernière génération ou d’un boitier des années 80.

Après deux journées à suivre nos deux grimpeurs entre les blocs de l’arrière-pays varois sur le site de Roquebrune sur Argens, pour capturer mouvements, silhouettes, et attitudes, il a laissé libre cours à sa créativité au sein de son studio afin de délivrer un rendu détonnant. A partir de ses négatifs, de scans, d’impressions, Matt a décidé d’appliquer à ses clichés un procédé photographique ancien, inventé en 1842, qui consiste à enduire au pinceau un support en papier avec des substances photo réactives sur lequel on appose un négatif, avant de laisser l’ensemble réagir sous l’effet du soleil.L’image qui en résulte, un cyanotype, apparait en quelques minutes. Elle se compose de nuances de bleu qui contrastent avec le support d’impression. Avec cette méthode, la technique n’occupe qu’une petite place en regard du geste, qui apportera un supplément d’âme à cette image unique.

un procédé
photographique ancien,
inventé en 1842

L’aboutissement du travail de Matt Georges durant cette session d’escalade se retrouve sur quatre tee-shirts édition limitée de la collection été 2019, qui proposent des graphismes issus des cyanotypes produits. Ces clichés originaux seront à découvrir prochainement à travers une exposition itinérante dans des salles d’escalade.

En voir plus