Escalade
30.08.2018

Redbull Bleau

La finale du Red Bull Font&Bleau s’est tenue le dernier weekend de juin dans la forêt de Fontainebleau. Retour sur une journée durant laquelle la team Millet a particulièrement brillé, terminant à la 2ème place.
&nbsp
 
La team Millet décroche 
la 2ème place du
Red bull Font&bleau 2018 !


La finale du Red Bull Font&Bleau s’est tenue le dernier weekend de juin dans la forêt de Fontainebleau. Retour sur une journée durant laquelle la team Millet a particulièrement brillé, terminant à la 2ème place.


Pour la finale de cette 3ème édition, l’emplacement précis de la compétition avait été gardé secret jusqu’à la dernière minute, afin de proposer un challenge relevé aux 31 équipes réunies, professionnelles comme amateurs, qui avaient franchi les qualifications au mois d’avril (7 étapes dans les salles Block’Out). Finalement réalisée sur le secteur de Buthiers, réputé pour la hauteur de ses lignes de rochers, 28 blocs naturels étaient au menu du jour, allant du 3A au 7C+.

Jérémy Bernard - Compo

La team Millet, composée d’Etienne Seppecher, Tito Caleyron et Baptiste Dherbilly, qualifiée sur l’étape de Montpellier, était donc de la partie pour disputer la victoire finale sur un format original : Chaque membre de l’équipe devait valider le plus de blocs imposés dans un temps donné afin d’inscrire un maximum de points, le cumul des 3 donnant le classement final de l’équipe. A l’issue de ce classement, les 3 meilleures équipes s’affrontaient sur une épreuve spéciale pour désigner le vainqueur. A ce petit jeu, c’est l’équipe de grimpeurs locaux « Les Macs du Cuvier » (Maxime Baroud, Thomas Belissent, Thomas Perreac) qui s’impose devant notre équipe maison. Retour sur ce weekend avec nos insiders, Etienne et Tito.
Les conditions de cette fin juin sont optimales à Fontainebleau et l’organisation parfaitement huilée pour permettre aux compétiteurs de se focaliser sur leur performance. Malgré leur peu d’expérience en commun puisqu’ils s’étaient découverts sur les qualifications, nos trois grimpeurs tranchent rapidement pour une stratégie qui va porter ses fruits. « Nous avions 3h30 pour tout enchaîner. On a décidé de partir directement dans le dur sur les plus grosses difficultés, sans échauffement, puis de terminer sur les voies les plus simples. Cela s’est avéré être un choix payant car on a évité de se retrouver dans les bouchons, la plupart des autres équipes ayant fait un choix inverse » explique Etienne.

« Des blocs assez durs jusqu’au 8A et d’autres très engagés impliquant une réelle difficulté mentale pour passer cela »
La qualification pour la finale en poche, il restait désormais à affronter les 2 autres finalistes sur une nouvelle série de 3 blocs différents, placés côte à côte. « Des blocs assez durs jusqu’au 7C et d’autres très engagés impliquant une réelle difficulté mentale pour passer cela » selon Tito. 10 minutes étaient dévolues à chaque grimpeur du team pour enchaîner les difficultés. « Le passage de chaque grimpeur se faisait en même temps que les membres des autres équipes. Il fallait enchaîner un maximum, la répétition d’une même voie donnant moins de points qu’un enchainement complet de toutes les difficultés » note Tito. « Les blocs étaient hauts, impossible à réaliser seul avec un crashpad. L’observation était importante pour trouver la meilleure façon de réussir chaque voie » souligne Etienne, qui ne scorera pas en finale, au contraire de ses deux acolytes. Insuffisant pour pouvoir rivaliser avec les vainqueurs « locaux », qui disposaient d’une meilleure connaissance du terrain : « Il nous a manqué de la fluidité et une meilleure connaissance des blocs et du terrain de jeu pour pouvoir rivaliser » conclut Tito.
«Le Spot était cool, il y avait
une bonne émulation en finale»
Jérémy Bernard - Millet BC1

Tous les deux soulignent le caractère fun et original de l’événement auxquels ils ont pris du plaisir à participer – « Vraiment convivial et sympa, qui grâce à son format atypique crée une ambiance particulière avec beaucoup d’entraide » selon Tito – et l’esprit d’équipe qui a prédominé durant la journée : « Le Spot était cool, il y avait une bonne émulation en finale avec le public autour. C’était super convivial avec beaucoup d’échange et de camaraderie entre les équipes, malgré la compet » renchérit Etienne.

Texte : Stéphane MAZZOLENI
Photos : Little shao - instagram: @littleshao

PODIUM
1/Les Macs du Cuvier (Maxime Baroud, Thomas Belvissent, Thomas Perreac)
2/Team Millet (Etienne Seppecher, Tito Caleyron, Baptiste Dherbilly)
3/Degré Plus Ponthierry (Mathieu Bernaud, Guillaume Mignard, Valentin Mignard)

 

 

 

  • mon titre

    AMURI

  • mon titre

    MILLET
    FAN MOUNTAIN
    TS SS

  • mon titre

    MILLET
    LOGO CAP

  • mon titre

    SIURANAG