Millet Expedition Project
20.09.2013

Retour sur l'éxpédition lauréate Khuiten 2013!

Lors d'une précédente news, nous vous avions informé sur la réussite du premier défi des quatre amis d’enfance grenoblois, lauréat de la Millet Expedition project, Shams Eybert-Berard, Pierre-Alain Philippi ,Thomas Guerrin et Thibault Drouet en terre Mongole. Aujourd'hui, retour sur leur expédition hors du commun sur le Khuiten (4374m) ainsi que dans le massif de Tavan Bogd. Retrouvez le résumé et les photos de ces sommets inexplorés au cours de leur expédition équipée par Millet.

Après un dépaysement total à l'arrivée à Novossibirsk en Russie, 400 km de train, 150km de bus et 450km en voiture privée, l'équipe aperçoit les premiers reliefs de l'Altaï. L'éxpédition Khuiten 2013 peut commencer.

"Notre expédition commence réellement à quelques 40km avant la frontière Mongole. Nous mettrons 2 jours et 160km pour rejoindre Olgii, la capitale de l'aymag du Bayan-Olgii, région montagneuse et terre Kazakh de l’extrême ouest de la Mongolie."

S'en suit 7 jours de vélo et 356km de pistes, où certains locaux semblent très surpris de voir ces quatres aventuriers se diriger vers le camp de base du Mont Khuiten. L'objectif d'atteindre le toit de la Mongolie se fait entre conditions difficiles et paysages spectaculaires notamment la vue sur l'Altaï au-delà des frontières Chinoise et Russe.

 

Après avoir gravi le Khuiten (4374m), l'équipe enchaîne avec le mont Naraimdal (4180) et le Malchin (4307m). Toujours dans des conditions difficiles, ils rejoignent Olgii: "Le départ du camp de base s'est fait après une nuit glacée. Nous subissons ensuite des averses durant deux jours, sans jamais vraiment sécher. Les marécages et les traversées de torrents glacés nous achèvent. C'est éreinté que nous finissons cette partie d'expé à Olgii."

La deuxième partie de leur expédition est consacrée à rencontrer le peuple Kazakhs en allant en direction d'un deuxième massif celui du Tsambagarov à 100km au Sud-est d'Olgii. Ils y découvrent des sommets innexplorés et ouvrent de nouvelles voies.

"Le lendemain nous réalisons en style alpin une arête esthétique se finissant sur un dôme de neige sans nom à 3701m. L’absence totale de présence humaine à des kilomètres à la ronde nous confirme que l’on a tout de même trouvé ce que l’on été venu chercher : l’aventure et la liberté."

 

 

Sous leur yeux et à portée de pédale, l'immensité du paysage mongole composé de steppes, de yourtes et de troupeaux. L'équipe constate la grande hospitalité des nomades après avoir échangé et partagé quelques "chaï" avec les locaux.

" Le plus important pour nous reste de l'avoir fait au plus proche de la population, en dormant parfois sous la yourte, en partageant nos repas avec les locaux que nous croisions, à passer 1h pour comprendre l'itinéraire proposé par ce vieille autochtone, en Russe, en Mongole, parfois en Kazakh, parfois juste avec les mains..."

 

Ils bouclent leur expédition vélo/ski à Olgii, après avoir parcouru plus de 800km, dont 90% de piste, et gravi 4 sommets de plus de 4000m.