Climate lovers

Graphic chiffres objectif 2030

Notre plan à 2030

Étant complètement dépendants de la santé du climat, nous avons initié une stratégie pour réduire notre impact, en commençant par établir un bilan carbone en 2019. Ce bilan marque la première étape d’une stratégie de réduction de notre impact carbone entre 2020 et 2030, pour parvenir à des émissions incompressibles (que l’on ne peut pas éviter) que nous pourrons alors compenser en finançant des projets de captation de CO2, via de l’agriculture régénératrice, de la gestion de forêts en crise climatique ou encore par le développement de projets d’énergies renouvelables.

En attendant, nous allons d’ores et déjà commencer à contribuer à la neutralité carbone mondiale pour devenir carbone neutre en 2025, en finançant des projets d'absorption en dehors de notre chaîne de valeur et en développant des projets bas carbone au sein de notre propre chaîne de valeur.

Nous basons nos analyses et notre stratégie sur le référentiel Net Zero Initiative. Celui-ci détaille notre manière de comprendre et d'appréhender le problème climatique.

En savoir plus
“Nous devons mettre en place
un plan ambitieux”

Chiffres clés de notre bilan carbone

Chiffres clés de notre bilan carbone

88% de la production de nos produits

7% du transports de nos produits

2% de nos immobilisations (bâtiments, véhicules, informatiques)

1% du déplacement de nos salariés

1% de l’energie consommée en interne

1% de nos achats hors production

L’impact de la fabrication de nos produits (production + transport) représente

42 000

aller-retour Paris/New York en avion !

L’indicateur principal que nous allons suivre, pour réduire cet impact, est l’impact moyen de nos produits sur le climat, qui est aujourd’hui de

24,40 kg

CO2.

Pourquoi agir pour le climat ?

Nous dépendons de la nature. Elle est à la fois notre terrain de jeu et la base fragile de notre entreprise. Nous sommes clairement assis sur une branche qui risque de rompre dans les décennies à venir à cause de l’impact des activités humaines sur le climat. Nous devons donc nous battre pour préserver la nature et les écosystèmes qui ont fait le succès de notre marque.

Cette lutte est nécessaire pour réduire radicalement notre impact sur le climat, en étant totalement aligné avec les préconisations scientifiques du GIEC et des Accords de Paris adoptés le 12 décembre 2015 par 195 pays lors de la COP21. L’objectif de ces accords est de “contenir l’augmentation de la température moyenne en deçà de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle, et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C.

Si nous ne respectons pas cela, les effets du changement climatique impacteront durement notre industrie, condamnant plus de 40% des stations de ski en 2050 à la fermeture ou rendant impraticables les 100 plus belles courses d’alpinisme du Mont-Blanc chères à Gaston Rebuffat.

Nous devons donc mettre en place un plan ambitieux de mesure, de réduction de nos émissions carbone et de participation à la neutralité carbone mondiale en devenant Net Zéro à l’horizon 2030.

Retour vers
nos 6 piliers