La marque / Notre communauté / La team Millet / Perillat Pessey Joris

Perillat Pessey Joris

Nom : Perillat Pessey

Prénom : Joris

Age : 24 ans

Nationalité : France

"La montagne et le sport ont toujours été pour moi, mon espace protégé pour affronter la vie."
Né et a toujours vécu dans les Aravis, mon jardin dans lequel je m'exprime et passe le plus clair de mon temps. Compétiteur de ski de fond d'abord puis en ski alpinisme ensuite, je reste un montagnard qui aime passer du temps dans ce milieu.
Quelques mots qui te définissent en tant qu’athlète :
Consciencieux, mauvais descendeur, élancé.

Quelques mots qui te définissent en tant que personne :
Calme et perfectionniste.

Quelles sont tes passions à part ski/escalade/alpinisme/trail ?
Le bricolage.

Ton meilleur et ton pire souvenir en montagne :
L'Elbrouz, une expé d'ouverture d'un nouvel itinéraire à ski entre potes. Une semaine en haute montagne, en autonomie complète et en style alpin. Une aventure qui s’est soldée par une réussite, mais surtout riche en expérience/apprentissage sur soi-même.

Pourquoi te sens tu partie de la famille Millet ?
Pour cette passion commune, la montagne, dans laquelle on apprend, évolue, s'épanouie.

Qu’est-ce que cela évoque en toi, Rise Up ?
Pour moi, Rise Up c'est le moyen que trouve chaque personne pour s'évader du monde dans lequel il se trouve.

Pourquoi conseilles-tu aux gens d’aller en montagne faire des activités outdoor ?
Afin de se retrouver face a soi-même dans un milieu où rien n'est pas aseptisé et pour se sentir à nouveau vivre et respirer.
&nbsp
 
Réalisations & projets futurs :
Entre 2014 et 2017 champion de France espoir de vertical race.
Depuis 2014 plusieurs participations aux compétitions du circuit international La Grand Course (Pierra Menta, Mezzalama, Patrouille des Glaciers, et Tour du Rutor), en se positionnant entre la septième et la trentième place.
Depuis 2017 partie de l’Equipe de France de ski-alpinisme.
Projets :
« Five Summits » c’est un projet pensé avec Simon Bellabouvier, qui prévoit l’enchainement des 5 sommets emblématiques autour de Val d'Isère. Le projet initial prévoyait 5.000 mètres de dénivelé sur un parcours de 50 km environ, en moins de 2 jours. Avec Simon Bellabouvier et Mathéo Jaquemoud on n'a pas atteint l’objectif prévu, mais on est arrivé à 3 sur 5 sommets, 4.200 mètres de dénivelé, et 35 km… Dans tous les cas, on a pu partager l’expérience qu’on a vécue, et peut être on a inspiré les gens à faire du ski alpinisme, en montrant les belles valeurs de cet activité. Ça c’était une grande partie de notre mission !
La traversée des Aravis à ski au printemps, est un projet que j'ai déjà pu faire avec Mathéo Jaquemoud il y quelques années, mais que j'aimerais réitérer seul ou accompagné juste sur quelques parties, le but étant de relier le Charvin à la Pointe Percée le plus rapidement possible avec le minimum d'équipement en empruntant le même tracé de Stéphane Brosse.