La marque / Notre communauté / La team Millet / Tristan Knoertzer

Tristan Knoertzer

Nom : Knoertzer

Prénom : Tristan

Date de naissance : 27/11/1989

Nationalité : Française

« A quoi ça sert les frites, si t’as pas les moules ? Ohhhhh vertige de l’amour… » Alain Bashung
Quelques mots qui te définissent en tant qu’athlète ?
Glisseur, grimpeur, naze en #, attiré par l’esthétisme des lignes plutôt que par leurs difficultés.

Quelques mots qui te définissent en tant que personne ?
Bon vivant, curieux, rêveur, passionné, entrepreneur.

Quelles sont tes passions à part l'alpinisme ?
Le surf, la chanson, l’écriture, les voyages, la découverte, l’amitié, la guitare, marcher avec mon chien, philosopher autour d’un verre de vin.

Ton meilleur et ton pire souvenir en montagne ?
Meilleur : L’intégrale de Peuterey avec un ami Corse en écoutant des chants Corses au bivouac Craveri, perdus au milieu des aiguilles des Dames Anglaises.
Le Pire : Le cerveau du montagnard est quand même bien fait… Je les ai déjà oubliés !

Pourquoi te sens-tu faire partie de la famille Millet ?
Pour moi Millet, c’est la définition des grandes aventures et des innovations : le sac à dos à l’Annapurna, Marco Siffredi à l’Everest, François Damilano en cascade de glace, Christophe Profit aux Drus, Jean Annequin au bout du monde etc… Toutes ces aventures ont pu être vécues par ces athlètes, grâce à leurs talents mais aussi grâce à leur matériel. Avec le matériel Millet, je me sens en confiance avec mes produits.

Qu’est-ce que cela évoque en toi, Rise Up ?
Une chanson qui met la pêche et des souvenirs mémorables en boite de nuit quand cela était encore possible ! Et surtout un esprit d’aventure ! Toujours chercher à savoir ce qu’il se passe derrière cette montagne ? Puis celle-là, et encore celle-là, etc.. Bref, toujours explorer.

Pourquoi conseilles-tu aux gens d’aller en montagne faire des activités outdoor ?
Pour trouver et/ou retrouver leur vraie nature. Leur instinct primitif, leurs réflexes, leurs vérités et leurs questionnements. La nature amène beaucoup de réponses et amène aussi beaucoup de réflexions sur notre rôle dans l’éco système et notre devoir de la respecter.
&nbsp
 
Réalisations :
Une vingtaine d’ouvertures de ski de pente raide dans les Alpes et même un peu dans les Pyrénées,

Membre de l’Equipe Nationale d’Alpinisme Masculine,

Une boucle en solitaire de 300 km entre montagne, ski, kayak et vélo,

Expéditions au Pérou, Chine, Himalaya, Kirghizstan.