Sport outdoor : le système des 3 couches

Homme refermant sa veste

Bien choisir ses vêtements est essentiel pour la pratique de sports outdoor, c’est-à-dire en extérieur. Ils doivent s’adapter aux conditions météorologiques et au type de sport pratiqué en extérieur, que ce soit en montagne ou en plaine. Le système des 3 couches est une technique vestimentaire utilisée par les athlètes pour être à l’aise pendant l’effort et affronter sereinement et confortablement toutes les conditions climatiques. Zoom sur cette technique stratégique qui consiste à superposer plusieurs vêtements pour des sorties en trek, trail, randonnée ou en ski.

Une première couche respirante

Définition

La première couche se compose de vêtements fins, près du corps, qui aident à maintenir la chaleur de votre organisme lors de sport outdoor. Ces sous-vêtements respirants permettent d’évacuer la transpiration et ainsi de garder le corps au sec tout au long de l’activité sportive.
Par temps froid ou pour les sports en altitude comme l’alpinisme, choisissez un sous-vêtement en laine mérinos pour absorber l’humidité et conserver la chaleur.
Le coton est à éviter car il n’est pas absorbant et les matières synthétiques sont à privilégier pour leur aspect technique beaucoup plus développé. De nombreux sous-vêtements techniques à manches longues ou courtes existent pour vous protéger d’un coup de froid hiver comme été.
Pour la randonnée et le trekking, Lafuma propose des t-shirts « seconde peau » avec coupe stretch qui permettent d’épouser les formes de chacun pour assurer confort et bien-être tout en légèreté.

Le t-shirt en laine Mérinos

Avantages de la laine Mérinos :

  • fibre naturelle

  • matière agréable à porter (ne démange pas)

  • elle conserve davantage la chaleur et est donc idéale pour les sports en altitude ou en cas de froid extrême

  • légère

  • elle ne retient pas les odeurs

Inconvénients :

  • prix assez élevé

  • temps de séchage long

  • matière assez fragile

Le t-shirt en matière synthétique

Avantages du synthétique :

  • tissu plus près du corps qui assure donc plus de confort et de flexibilité

  • matière très résistante

  • tissu technique répondant aux besoins de chaque sportif : il s’adapte à chaque expérience outdoor suivant la saison et l’environnement

Inconvénients :

  • possibilité d’allergies chez les personnes sensibles

  • retient les mauvaises odeurs

Une deuxième couche isolante

Définition

La deuxième couche a pour but d’isoler le corps du froid extérieur. Située entre le sous-vêtement technique et la troisième couche externe, elle permet de transférer l’humidité de la première couche en la ventilant vers la dernière et de conserver la chaleur. C’est le vêtement de cette couche qui doit être ôté en cas de surchauffe lors de vos activités de plein air.

La polaire

Pour une couche intermédiaire efficace, privilégiez un vêtement en matière polaire pour une excursion en randonnée, un trekking ou lors d’une marche active. Celle-ci a l’avantage de bien évacuer l’humidité, d’être légère, respirante et de conserver idéalement la chaleur avec son col montant qui permet de se protéger la gorge des éventuels courants d’air frais. Fonctionnelle, elle est facilement réutilisable au quotidien que ce soit pour une balade en ville ou en montagne.

L’aspect pratique du système de fermeture par zip est à prendre en compte selon votre activité et vos exigences en matière de confort. La polaire peut en effet soit s’ouvrir sur toute la longueur, ou uniquement sur le haut du vêtement ou bien encore ne posséder aucun système de fermeture.
La polaire existe en plusieurs grammages pour s’adapter à chaque saison et à tout type de sport outdoor. Des modèles stretch existent pour assurer une grande liberté de mouvement. Certaines sont dotées d’une capuche et d’autres sont composées de matières hybrides pour protéger efficacement du froid et du vent. La micro polaire est parfaite pour la randonnée car plus légère que la polaire classique et plus respirante.

La doudoune

La doudoune est un isolant parfait en seconde couche contre le froid. Elle peut être garnie soit de duvet soit de matières synthétiques. Chacune des deux versions présente ses avantages et ses inconvénients.

Avantages et inconvénients de la doudoune en duvet :

  • isolation parfaite par temps froid et sec

  • elle craint l’humidité et reste longue à sécher (il est nécessaire d’effectuer un traitement déperlant/hydrophobe au préalable)

  • son poids

Avantages et inconvénients de la doudoune synthétique :

  • légère et compactable

  • moins isolante et chaude en altitude que la doudoune en duvet

Une troisième couche protectrice

La troisième couche permet de faire face aux diverses agressions des éléments extérieurs (pluie, vent, neige etc.) tout en assurant un confort intérieur à l’aide de matières respirantes, imperméables et coupe-vent.
Les vestes dites techniques sont idéales et particulièrement efficaces. Elles se choisissent en fonction de l’activité pratiquée. Voici quelques exemples pour faire le bon choix.

Pour le trail et la randonnée

On peut choisir une veste technique basique, ultra légère, coupe-vent, sans apport de chaleur, dotée d’une protection contre les moustiques par exemple.

Pour le trekking et la randonnée

On préférera une veste un peu plus technique, avec une isolation thermique plus poussée tout en étant imperméable, respirante et coupe-vent.

Pour le ski et par temps froid

Pour faire du ski ou pour des sorties par temps neigeux, il est nécessaire de choisir en 3ème couche une veste plus chaude, respirante et imperméable.

Les vestes 3 en 1 sont également un excellent choix. Elles sont un condensé du système des 3 couches et assurent une protection contre le vent, l’humidité et une bonne isolation thermique.